Le Karakou... The tenue Algérienne

Je vous propose dans cet article de continuer notre tour de robe orientale. Après le caftan, je tiens à vous présenter une tenue très chère dans le cœur de nos voisines Algériennes… Le Karakou.

 

Le Karakou histoire et origine…

Le Karakou est une tenue traditionnelle algérienne, très ancienne, d’origine algéroise.

 

Karakou Algérien

 

Tout comme le caftan, après avoir longtemps été portée au quotidien, cette tenue est aujourd’hui réservée aux grandes occasions.

D’ailleurs la première fois que j’ai vu un Karakou, c’était au mariage d’une excellente amie à moi.

Cette dernière m’expliquait que le Karakou était à présent un incontournable du trousseau de la mariée algérienne.

 

 

Le Karakou…une robe orientale qui fait rêver…

Cette tenue se compose de deux éléments:

  • une veste en velours avec des broderies de fil doré ou argenté.
  • un pantalon, en arabe «seroual» avec un tissu plus léger et généralement de la même couleur que celle des broderies.

Pour le pantalon, il peut s’agir d’un Seroual Chelka, droit avec deux fentes ou d’un Seroual Mdouer qui lui est plus ou moins long et bouffant, comme sur la photo précédente. Vous pourrez voir le premier style de pantalon en fin d’articles sur un modèle qui m’a particulièrement plu.

Lorsque j’ai vu le Karakou pour la première fois, j’ai immédiatement été conquise: je me suis retrouvée dans les contes des Mille et Une Nuits, avec la princesse Jasmine. Effectivement, sa structure et en particulier son seroual, nous emmène instantanément vers ces contrées aux décors majestueux…

 

Le Karakou… l’art d’être élégante en toute légèreté.

En plus de ce côté 100% oriental, le Karakou présente de nombreuses qualités. Sa veste constituée d’un tissu très luxueux, le velours, apporte un raffinement inégalé. Le pantalon ou la jupe lui apporte un côté pratique, rendant cette tenue bien plus facile à porter que d’autres robes plus encombrantes.

 

By Yasmina Chellali

 

Le Karakou… moderne ou traditionnel ?

Tout d’abord en comparant le Karakou de l’époque à celui d’aujourd’hui, on peut constater que la veste est moins rigide . Cette souplesse est liée à la diversité des tissus présents aujourd’hui sur le marché. Par ailleurs, on observe une évolution dans le choix des couleurs. Les couleurs traditionnelles sombres ou encore les broderies dorées ou argentées, laissent place aujourd’hui à des couleurs beaucoup plus vives telles que le rose, le bleu ou encore le violet, comme vous pouvez le constater.

Karakou Algérien

Karakou Algérois

 

En plus de ces petites modifications, on constate de nouvelles variantes au niveau de la longueur des manches ou encore du Seroual, qui offrait déjà deux possibilités (droit ou bouffant). Certaines ont préféré opter pour une jupe, plus ou moins longue, ce qui, avouons le, n’enlève rien au charme du Karakou.

 

Le Karakou, le Caftan et la Takchita … de somptueux mélanges

Lorsque des tenues aussi belles les une que les autres se mélangent, on ne peut qu’obtenir de somptueux résultats.

Vous avez toutes déjà eu l’occasion de voir ce Karakou sur lequel a été ajoutée une ceinture comme celle du Caftan et de la Takchita. Cet accessoire, suivant les goûts, peut être placé sur ou sous la veste.

Et comme l’inspiration va dans les deux sens, cette tenue traditionnelle algérienne a également inspiré des créateurs de Caftans et de Takchitas, grâce à qui nous avons eu le plaisir de découvrir des Caftans avec un seroual ou une veste.

Voici une création qui m’a beaucoup plu: on retrouve le seroual droit pour la touche karakou, ainsi qu’une pièce supérieure sur laquelle vient se placer la touche caftan…

 

Karakou Caftan by Yasmina Chellali

Laissez un message

Votre email ne sera pas publiez